Calendrier

Déjà réalisé

  • Élaborer un plan de communication et l’appliquer pour faire connaître le projet ;
  • Présenter un questionnaire et le soumettre à un maximum d’associations et particuliers à ce jour plus de 390 sondages ont été réalisés ;
  • Présence sur des stands lors de manifestations, permettant de faire connaître le projet et d’élargir le panel du sondage, et rencontrer les usagers potentiels ;
  • Prise de contact avec différents partenaires, visites de nombreuses ressourceries et cafés associatifs, pour collecter des informations ;
  • Rédiger une étude de faisabilité avec l’aide de partenaires REFER, Réseau des Ressourceries ;
  • Etablir un plan de financement ;
  • Préparer le lancement de la ressourcerie par la recherche d’un local et d’équipements ;
  • Structurer les participants et les partenaires autour du projet ;
  • Création d’une association dédiée au projet, Ressourcerie/Café associatif, écriture et dépôt des statuts ;
  • Définir et déposer les statuts de la Ressourcerie ;
  • Participer à des vide grenier et collecter du matériel pour le réemploi.

En cours (janvier-juin 2017) : Ouverture de la ressourcerie samedi 20 mai 2017 à 14h

Il s’agit d’une phase de préfiguration, « mise en œuvre opérationnelle ».

Les autres actions à réaliser seront donc les suivantes :

  • Financement : Évaluation des coûts de départ de la structure ;
  • Fonctionnement: Mobiliser des bénévoles et recruter les premiers salariés en passant par les structures d’insertion (Activit’y, Pôle Emploi, E2C, Mission locale) ;
  • Démarches administratives : banque, assurances, eau, électricité, poste, télécommunication et l’accès internet.
  • Créer un évènement lors de l’inauguration de la ressourcerie/café, y inviter toutes les instances, les représentants des partenaires, des collectivités, les adhérents, bénévoles et usagers futurs ;
  • Vendre les objets réparés sur place ou par internet ;
  • Se diversifier en lançant des premières activités culturelles et sociales ou de sensibilisation ;
  • Organiser des activités destinées à des personnes plus aisées : tourisme vert, par exemple (locations diverses de matériel, de salles) ;
  • Lancer les premières activités culturelles et de sensibilisation à l’Environnement.

A long terme (à partir de janvier 2018)

A plus long terme, la création d’une ressourcerie de plus grande ampleur est envisageable :

Peu à peu, nous envisageons des solutions pour diversifier les ressources, et essayer de diminuer graduellement la part des subventions en développant l’autofinancement :

  • Réparation et valorisation d’un nombre plus important d’objets ;
  • Création d’activités sociales, d’accès à la culture, en créant des ateliers de sensibilisation créative hebdomadaires ;
  • Adaptation des Ressources Humaines, des effectifs en fonction de l’évolution de l’activité, ainsi que du budget et des financements .